Ni maton ni tarte !

Le personnel employé par l’administration pénitentiaire à la surveillance des détenus mérite le plus grand respect de toute la société !

Et on peut dire sans se tromper que la majeure partie du peuple belge a le plus grand respect pour ces femmes et hommes qui font ce travail.

Depuis plusieurs décennies notre société se dégrade dans tous les domaines. Le conflit actuel est symptomatique de ces problèmes car comme partout ailleurs angélisme et inversions des valeurs font bon ménage!

Par exemple, non seulement plus personne ne se surprend qu’on vende et consomme des produits stupéfiants dans nos prisons. Et les médias complices nous informent de cela comme si ces pratiques étaient normales parce que connues et reconnues!

Comment peut-on avec une telle désinvolture laisser des travailleurs faire leur métier dans un tel climat d’insécurité et leur refuser la sécurité la plus élémentaire en ergotant sur les dépenses en personnel !

La gestion de l’administration pénitentiaire doit être menée avec bon sens, honnêteté et respect ! Ce qui n’est actuellement pas le cas!

Il est à noter que tous les partis et syndicats du système sont parties prenantes dans l’état actuel de la situation de l’administration pénitentiaire!

Nous souhaitons ardemment qu’une salutaire prise de conscience sur l’état réel de la situation intervienne au plus vite car il est grand temps d’en revenir à de justes valeurs dans ce domaine en particulier.

Nous faisons confiance à nos camarades surveillants pour se faire entendre, écouter et enfin respecter parce que tel est leur mérite minimum !

Dans la série « démagogues de chez nous »…

Ce 1er mai, Paul Magnette, bourgmestre de Charleroi et chef de file du gouvernement régional wallon, nous a gratifiés d’un discours « à la Tsipras ».

Après une entrée en matière facile tendant à nous faire croire qu’il combat l’affreux gouvernement fédéral MR/N-VA, le ténor carolo s’en est pris à la Commission européenne. Il a balayé d’un revers de main la perspective d’un retour à l’équilibre budgétaire wallon que ladite Commission entendait imposer pour 2018.

D’après Magnette, cet équilibre budgétaire provoquerait un accroissement brutal de l’austérité. Le chiffre de 700 millions d’euros d’économie est avancé – ce qui entraînerait une diminution des allocations familiales, ainsi que des aides à la recherche et à l’emploi.

Magnette a déclaré refuser l’objectif des eurocrates et a ensuite développé « une nouvelle trinité socialiste ». Celle-ci se fonde sur une réduction du temps de travail (32 heures/semaine), sur l’universalisation des droits sociaux et sur une globalisation des revenus « pour mieux taxer le capital ».

Nous rejetons, nous aussi, les ukases de la Commission européenne. Mais nous nous permettons de douter de la volonté du PS à s’opposer à la tyrannie du capital.  Il est évident que les socialistes d’Europe occidentale se sont depuis belle lurette ralliés aux thèses du libéralisme mondialisé.  Pour preuve, le lamentable spectacle que nous offre depuis Paris le trio Hollande-Vals-El Khomri.

Seul le solidarisme permettra aux travailleurs de notre peuple de se libérer du capitalisme, de l’usure et de l’exploitation.

Charles Bolle

NATION présent au conseil communal de Charleroi !

Ce lundi soir, le conseil communal de Charleroi devait débattre sur la présence de Tariq Ramadan à la Muslim Expo qui doit se tenir les 6 et 7 février.

NATION avait dénoncé la présence de cet individu, véritable porte-parole de l’islamisme et des Frères Musulmans.

Mais à NATION, à la différence de certains, la contestation n’est pas que virtuelle…

Ainsi plusieurs de nos militants se sont invités au conseil communal carolo pour protester contre la venue de l’islamiste Ramadan que les autorités de Charleroi vont laisser parler sous deux prétextes.

Le premier est que ces autorités considèrent ce « salon musulman » comme une bonne chose pour le « vivre ensemble ».

La seconde est que la commune ne peut (et ne veut) pas intervenir sur le choix des orateurs car c’est une initiative privée.

Bref, la commune s’écrase face au lobby islamiste.

Pas dupe de ces explications, nos militants se sont mis à brandir des affiches en scandant des slogans contre l’islamisation de la Belgique avant de se faire expulser par la police.

A l’extérieur, 7 policiers en armes attendaient nos militants qui ont été soumis à un contrôle d’identité et ensuite ont été invités à quitter le territoire de la commune.

A noter que la police a obligé notre cameraman à effacer les images de l’action : vive la démocratie !

Quoi qu’il en soit, NATION a une fois de plus démontré qu’il militait dans le concret et non pas dans le virtuel ! NATION sera particulièrement attentif à ce qui se passera le week-end du 6 au 7 février prochain lors de cette Muslim expo qui, semble-t-il, sera plutôt une « Radicalist expo ».

PS : à noter que le quasi seul membre et unique animateur de « Pegida Bruxelles –Wallonie » (en fait, homme à tout faire du Parti Populaire), pourtant présent au conseil communal, est resté bien discret et n’a absolument rien tenté malgré ce qu’il semblait annoncer précédemment. Nous appelons donc à chacun de prendre les annonces de cet individu avec la plus grande circonspection. En particulier pour le week-end du 6 et 7 février !

NATION-Charleroi, c’est reparti

Ce dimanche 15 novembre s’est tenue à Charleroi, une très constructive réunion d’information sur le Mouvement NATION. Réunion qui a rassemblé plus d’une vingtaine de personnes.

De nombreux contacts ont été établis et cette réunion d’information sera rapidement suivie d’une réunion de travail afin de distribuer les rôles et les responsabilités.

NATION-Charleroi, c’est reparti !

Contacts : charleroi@nation.be

Réunion : Charleroi résiste aussi !

L’insécurité, l’immigration illégale, l’islamisation forcée de la société, l’injustice sociale : Charleroi connaît malheureusement trop bien ces phénomènes.

Dans le but de rassembler les patriotes de la région, nous organisons une réunion d’information sur ce que fait et ce que veut NATION

Cette réunion aura lieu le dimanche 15 novembre à 14 h !

Au programme :

  • Présentation du Mouvement NATION
  • Projection vidéo sur les activités de NATION
  • Intervention de divers cadres du Mouvement NATION
  • Verre de l’amitié

Plus de détails après inscription sur charleroi@nation.be ou au 0495/73 56 22

382193_318281011638131_2015336082_n_GF

Charleroi, candidat pour le « worldskills » 2019 ?

Le Bourgmestre cumulard, Mr Magnette, vient d’annoncer que Charleroi sera candidat au prochain « Worldskills » (organisation des métiers) en 2019.

Pour pouvoir remettre sa candidature, Charleroi devait correspondre à un certain nombre de points.

  1. L’accessibilité (notamment grâce à l’aéroport de Gosselies)
  2. L’expertise de la région (grâce à la présence de grandes entreprises comme Caterpillar, Alstom, Sonaca, …) Evidement n’y figure pas toutes les entreprises délocalisées ou en faillite de notre belle cité
  3. La convivialité de la Ville – euhh là, il faudra m’expliquer parce que dès la fermeture des magasins, Charleroi est ville morte pour les braves gens. Seule la faune criminelle ose encore sortir et je ne parle même pas de certains quartiers qui  deviennent des vraies cités inaccessibles aux forces de police
  4. L’excellence dans la recherche et la formation (avec 9 centres universitaires et 130 écoles supérieures) ! Ah ça nous rassure ça … mais alors, je ne comprends pas le taux aussi bas de réussite scolaire dans notre région, le niveau des cours toujours revu à la baisse pour permettre à tous de suivre et le nombre de jeunes ne trouvant aucun emploi au sortir de leurs études !!!
  5. La diversité puisque Charleroi compte 128 nationalités différentes …. Là, je suis d’accord avec eux, diversifié, on l’est … 128 un chiffre qui me laisse pantois quand même …
  6. Et enfin, les infrastructures déjà existantes ou en cours de rénovation. Là, pas d’explications complémentaires mais j’aimerais savoir ce qu’ils entendent par là !!

D’après Mr Magnette, ce projet s’inscrirait dans une politique tendant à prouver que Charleroi et la Wallonie sont bien une terre industrielle !

Nous n’avons pas eu non plus d’idées sur ce que ce projet coûtera encore à notre ville.

Enfin, comme quoi, quand on veut cacher ce qui ne va pas, on crée des événements qui « brillent ».  Ca permet de camoufler tout ce qui ne va pas dans notre pays noir ….

Shirley François – Responsable Section Charleroi

l’assemblée locale pour l’arrondissement de Charleroi

1010799_10152754332934420_8578076584135112860_n10350530_10152754333339420_807595694928662451_n

Ce samedi 11 octobre, c’est l’assemblée locale pour l’arrondissement de Charleroi qui s’est tenue. Cette assemblée a vu l’élection de Shirley François comme Présidente de la section d’arrondissement.  Annik Vanderbaeten a été désignée comme secrétaire.
La réunion s’est terminée autour du verre de l’amitié.

Un grand merci

Shirley François

%d blogueurs aiment cette page :